LES SOLDES : ETHIQUE ?

LES SOLDES : ETHIQUE ?
A compter du 10 janvier 2018, une période spéciale commencera pour toutes les boutiques de Fast Fashion traditionnelles : une période stressante mais profitable : les Soldes. Vous êtes d'ailleurs nombreuses à nous poser la question "Est-ce que LABL fait des soldes" ? Ainsi, nous nous sommes sérieusement penchés sur la question afin de comprendre ce système qui remet en cause l'éthique de nombreuses marques. 

Les Soldes : une pratique éthique ?

Les Soldes, c'est quoi ? 

Les Soldes, c'est une opération commerciale sur une période donnée pour permettre aux boutiques d'écouler leur stock et leurs invendus à prix réduits voire cassés. Ces ventes, réglementées par le Code de la consommation, ont lieu deux fois par an mais sont désormais complétées par des "ventes privées" ou "soldes flottantes" qui permettent d'offrir des réductions toute l'année ! Les consommateurs sont donc régulièrement assommés de promotions en tout genre et ne savent plus réellement quelle est la vraie valeur des objets du quotidien. Pourquoi ne pas attendre les soldes pour s'offrir la robe de ses rêves ? Elle sera sûrement à -30% ou -50%. Payer moins cher, oui, mais à quel prix ? 

Les soldes : manipulation ?

Les règles encadrant les soldes sont assez strictes : les dates sont fixées et nationales, les produits soldés doivent avoir été proposés aux clients 1 mois avant le début de la période de soldes, les produits soldés doivent être étiquetés spécialement, de manière à être bien visible des clients, il est interdit d'augmenter les prix avant les soldes et il est interdit de pratiquer le principe de "ni repris, ni échanger". 
Pourtant, les commerçants entreprennent certaines pratiques peu éthiques et n'appliquent pas toujours ces règles à la lettre. 

Les dérives des Soldes

De nombreuses entreprises ont été condamnées pour fraude pour des prix trompeurs pendant les soldes : parmi elles, deux géants du e-commerce. Une enquête révèle que sur 5600 établissements contrôlés, près de 20% d’anomalies ont été décelées.

Hausse des prix quelques semaines avant les soldes, non-application du droit de rétractation, affichage de pourcentages de réduction très hauts en publicité pour attirer le chaland alors que seuls quelques articles bénéficient de cette réduction, vente de produits de qualité inférieure pendant les soldes... Tout est bon pour tirer son épingle du jeu et vendre au maximum durant cette période plus que profitable ! Mais est-ce vraiment moral ? Et surtout, est-ce vraiment une "bonne affaire" ?

Mode éthique

La question des marges

Nous entendons souvent dire "cette robe de petit créateur est trop chère", "c'est trop cher, à ce prix-là je peux acheter 3 robes chez Zara". Cependant, avant d'affirmer qu'un article est cher, il faut en comprendre sa confection et se poser les bonnes questions quant aux valeurs que l'on souhaite prôner haut et fort. Acheter une paire de baskets à 150€ faite en Chine ou acheter une belle paire de chaussures confectionnée avec soin au Portugal ? Oui, il s'agit d'une véritable question. La notion de "bonne affaire" est toute relative. De notre côté, nous préférons acheter des pièces un peu plus chères, mais en étant fiers de notre achat qui a contribué au développement d'une famille et qui a été confectionné dans le respect de chacun plutôt que d'acheter une pièce à -50% au détriment de la santé de milliers de salariés. Le fameux "Consommer moins mais mieux" qui prend tout son sens. Il est important de nos jours de connaître qui est à l'origine de la confection de nos vêtements, de nos souliers, de nos sacs que nous arborons fièrement chaque jour. 

Pour mieux comprendre la notion de prix juste, il faut se pencher sur les prix liés à la confection et aux marges pratiquées par chacun des acteurs. 

femmes usine mode

En 2012, le salaire mensuel moyen au Bangladesh était de 70$ et de 128$ en Inde. En comparaison, il était de 1700$ au Portugal. En produisant en masse au Bangladesh par exemple, les acteurs de la Fast Fashion tirent les prix au plus bas. Le salaire d'un ouvrier ainsi que des matières premières particulièrement bas de gamme et de qualité médiocre correspondent à environ 12% du prix final d'un tee-shirt. Ce qui leur permet généralement de dégager une marge entre 8 et 20. Une robe achetée 100€ leur coûte en moyenne 16€ en production.

Prenons maintenant l'exemple d'un petit créateur produisant en France avec des matières premières européennes de qualité. Le salaire de l'ouvrier ainsi que les matières premières représentent environ 70% du prix final d'un tee-shirt. En effet, le petit créateur ne produit pas en masse, mais en très petites quantités, il ne bénéficie donc pas de réductions dégressives et rémunère décemment ses fournisseurs. Leurs marges ne seront donc que rarement supérieures à 5. 

Production française à la main

Si nous continuons nos calculs, vous pouvez donc vous apercevoir qu'une robe à 100€ soldée -50% est toujours plus que rentable pour les acteurs de la Fast Fashion. Les créateurs éthiques, eux, calculent déjà leurs prix au plus juste TOUTE L'ANNEE. Car effectivement, faire de la mode éthique, c'est aussi penser de manière éthique et ne pas avoir la volonté de flouer le consommateur. 

Chaque année, la production en masse, génère aussi des millions de tonnes de déchets, une catastrophe environnementale. Les conditions de travail désastreuses qui imposent parfois aux ouvriers du textile d'être au contact de produits très toxiques sont également une catastrophe que nous ne pouvons plus tolérer ! 

 

LABL et les soldes

Robe Ventes Privées

A la lecture de cet article, vous aurez certainement compris notre position face aux Soldes. Nous ne pratiquons pas de Soldes sur LABL car nous avons choisi de travailler avec des créateurs de confiance, qui ont un talent exceptionnel et qui se soucient réellement de leur impact. Des créateurs qui produisent en France ou au Portugal, qui rémunèrent leurs fournisseurs justement et dont les marges sont déjà tirées au plus bas pour vous offrir des pièces d'une qualité rare. Ainsi, pratiquer des soldes sur LABL consisterait à presser nos créateurs comme des citrons et ce n'est clairement pas notre volonté, comme vous vous en doutez. Notre démarche n'est pas une démarche marketing mais bel et bien une aventure humaine ! Nous travaillons main dans la main avec l'ensemble de nos créateurs pour pouvoir vous proposer des prix justes tous les jours ! Néanmoins, nous vous proposerons tout de même de petites ventes privées sur une très courte durée pour vous remercier de votre fidélité. Evidemment, pas à coups de -50 ou -70%, mais nous tenterons de toujours vous satisfaire ;) 
En espérant que cet article vous éclairera sur la grande question des Soldes !
Marie