L'ECHARPE LUCIE EN ACTION

Echarpe en laine
Les pièces les plus simples sont parfois les meilleures. Et c'est ainsi que j'ai transformé mon dressing il y a plusieurs années : des bons basiques en grande majorité, ceux qu'on garde pendant plus d'une décennie, qui ne passent pas de mode. A ces jolis intemporels, on ajoute une petite touche d'originalité, mais toujours des achats réfléchis. C'est le cas de ces jolies baskets à paillettes, qui proviennent du site Bobbies. Elles ne sont pas franchement passe-partout, et pourtant, c'est probablement l'un de mes meilleurs cadeaux de Noël. J'arrive à les porter très souvent, pour différentes occasions et surtout avec tout ! Seul petit hic : elles ne sont pas très étanches. Avec le temps misérable que nous avons eu au mois de Janvier, je l'ai quelque peu appris à mes dépends. 

L'écharpe Lucie en action 

Une tenue cocooning pour l'hiver

Avec ces belles baskets, j'ai donc enfilé une tenue vraiment comfy et évidemment, l'écharpe Lucie, c'est un peu la petite touche finale. Je ne vous présente plus vraiment cette douce écharpe que je tricote moi-même depuis plusieurs mois pour vous les proposer sur le site. Lucie a rejoint le dressing de beaucoup d'entre vous en décembre et j'en suis très touchée. J'espère sincèrement qu'elle vous plaît et qu'elle vous protège bien de ce grand froid ! 

Echarpe Lucie LABL

Comment je me suis mise au tricot ? 

Je pense que sur le papier, je suis la dernière personne à qui on penserait pour faire du tricot. Tout d'abord, je suis d'une impatience folle. Je m'énerve assez vite pour des futilités, dès lors que je ne sais pas faire quelque chose ou que je n'y parviens pas dans un délai très court (c'est le cas quand les enceintes de la boutique sont capricieuses par exemple). Je ne suis absolument pas manuelle, je rêve depuis des années de me mettre à la couture mais réussir à faire quelque chose de mes deux mains relèverait du miracle ! Et pour finir, je suis clairement hyper-active, je ne tiens pas en place et je m'ennuie très vite si je ne suis pas occupée.  Alors oui, à première vue, on pourrait penser que le tricot, c'est pas vraiment fait pour moi. 

Pourtant, cet été, j'avais vraiment besoin de couper du travail, de faire autre chose, de m'occuper l'esprit différemment. Sans but précis, j'ai décidé de reprendre le tricot. Je dis "reprendre" car j'avais déjà fait un test il y a quelques années. Inutile de dire qu'il n'était pas concluant. J'ai regardé quelques vidéos sur Youtube pour comprendre les différentes étapes clefs, à savoir : monter les mailles, tricoter, changer de pelote, puis rabattre les mailles et faire les finitions. Miracle ! Je suis parvenue à enchaîner les différentes étapes sans trop de difficultés. Seules mes finitions n'étaient pas parfaites et comme je l'espérais. Mais heureusement, ça se travaille, alors au fur et à mesure, j'ai réussi à obtenir un résultat final très correct. Evidemment, le fait est que je les produis à la main, ce n'est pas une production en série et que je rencontre parfois des petits défauts dans la laine. Mais après réflexion, c'est aussi ces toutes petites imperfections qui font le charme de Lucie. 

En conclusion, si vous souhaitez vous y mettre : prenez le temps qu'il faut, acceptez que tout ne soit pas parfait dès la première écharpe, commencez avec des choses simples et augmentez progressivement le niveau de difficulté. Et dites-vous que si JE peux y arriver, alors VOUS pouvez aussi ;)

 

Baskets Bobbies

Je profite aussi de cet article dédié à l'écharpe Lucie pour partager avec vous l'article d'Estelle, du blog Some Place Called Home, qui nous propose un look tout doux avec notre écharpe. Je suis très émue de voir Estelle qui porte Lucie à la perfection (bon, j'avoue, j'ai versé une petite larme). Je vous conseille d'ailleurs de lire quelques articles présents sur son blog si vous souhaitez vous lancer dans une démarche de mode éthique et responsable. Je trouve ses articles très intéressants et bien écrits. Foncez ! ;)

Marie